Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2019/2020

TraAM Caen/Rouen

PDF - 2.1 Mo
TraAM Caen/Rouen 2020 : « Drôle de TraAM »

Arts plastiques, thème 2019/2020 :
Nouveaux lieux et espaces de monstration de la création artistique à l’École : exposition et diffusion numérique des œuvres des artistes et des créations des élèves à partir de l’établissement scolaire.

Problématique
Donner à voir l’œuvre, les processus et les démarches de création à l’ère du numérique ; les complémentarités entre les lieux physiques et les espaces numériques, leur spécificité ; les espaces et lieux de rencontre avec l’œuvre et leur possibilité d’être des « tiers lieux » pédagogiques, artistiques et sociaux. De nouvelles modalités pour des enjeux d’enseignement et d’éducation aux contours renouvelés.

Académie Normandie
En janvier 2020, les académies de Caen et de Rouen fusionnent. La naissance de l’académie Normandie densifie un travail collaboratif déjà très avancé en arts plastiques entre les périmètres de Caen et de Rouen. Mi-mars, une période de confinement est instaurée par le gouvernement. Les professeurs garantissent la continuité pédagogique à distance. Les élèves travaillent à domicile, dans des contextes matériels (équipements et ressources numériques) parfois difficiles.

Le contexte particulier du confinement voit le projet TraAM, à la temporalité prédéfinie, bousculé par l’obligation de l’isolement de tous. Dans un premier temps, la nécessité d’expérimenter des outils et supports numériques à distance, dans l’urgence, devient une préoccupation première, pour faire lien. Progressivement, les questions de diffusion et de monstration des travaux deviennent moins abstraites, elles s’imposent également comme l’un des moyens de maintenir les liens relationnels et pédagogiques, entre les élèves et avec leur professeur, mais cette fois « pour dire qu’on est vivant 1 ».

Le journal de bord restituera les dialogues (sous différentes formes, messages électroniques, forums, webinaires, etc.) et les expérimentations pédagogiques partagées entre les acteurs. Il témoignera de ce va-et-vient constant entre la réalité de la situation vécue (par les profs/élèves/famille), et l’ancrage du travail des enseignants dans des démarches exploratoires qui de fait, presque par obligation ou nécessité de survie, interrogent le contexte de production et de diffusion des travaux des élèves au regard des dynamiques qui s’appliquent aux environnements numériques.

Une articulation des TraAM avec la lettre Édu_Num n°25 (fév 2020) vous est proposée. En voici le préambule : "Un des enjeux de cette lettre est de mettre à jour la polysémie induite par les mises en scène multiples et nouvelles de l’œuvre numérique qui viennent bouleverser les lignes traditionnelles de l’exposition. Ainsi, il apparaît possible aujourd’hui de réaliser une typologie de l’exposition du numérique dans les espaces muséaux articulée autour des notions centrales que sont : monstration, collection, dématérialisation, remédiation. Autant de gestes à transposer en axes d’apprentissages pour les élèves dans l’enseignement des arts plastiques en s’appuyant sur les programmes."
Vous trouverez la totalité des informations en consultant ce lien ci-dessous :

https://eduscol.education.fr/arts-plastiques/edunum/edunum-arts-25

Voir en ligne : TraAM sur éduscol

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)