Françoise PACÉ au collège Les Courtils à Montmartin-sur-mer Cycle 4 / 5ème

Contexte de la rencontre entre les élèves et l’artiste :
Chaque classe de 5è a rencontré l’artiste dans la galerie (1ère heure) puis a commencé un travail de dessin dans la cour du collège avec elle (2ème heure), travail repris en cours d’arts plastiques sans l’artiste.

Titre de l’exposition et année

Lisières, 2019

Démarche de l’artiste
Rendre visible les lisières entre nature et constructions humaines.

Champs de pratique
Peinture

Proposition de pratique artistique
Cycle 4 / Niveau 5ème
Lisières : Choisissez un endroit où se rencontrent 2 espaces différents. Représentez ce lieu en distinguant les deux espaces l’un de l’autre et en mettant en évidence leur différence.
Par exemple : espace intérieur du collège et espace hors collège, ou bien, éléments naturels et éléments artificiels, construits.

Les notions travaillées
Représentation, espace, couleur, matière, outils

Liens aux programmes
La matérialité de l’oeuvre
La représentation : valeur expressive de l’écart

Champs de pratique mobilisés par les élèves
Dessin, peinture, collage, sculpture possible

Le questionnement et les enjeux pédagogiques
Comment la réalité physique de ma production peut-elle donner du sens à ce que je représente ?

Cette question enseignée contribue au Parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève (PEAC)

Questionnements d’élève :
Dans l’exposition : Pourquoi choisir la peinture pour représenter le paysage, et le dessin à la craie pour le bâti ? Comment concilier les deux ?
Pourquoi les couleurs sont-elles irréalistes ? Pourquoi voit-on la peinture (touches, coulures…) ?
Dans la pratique : Quel type de production, quel médium, quelle technique, quel outil, quelles couleurs choisir pour ma réalisation ? Comment traiter différemment deux parties situées en un même lieu ? Est-il possible de s’écarter d’une représentation réaliste ?

Autres références :
Pablo PICASSO, Nature morte à la chaise cannée, 1912
Picasso mêle deux techniques, la peinture et le collage, ainsi qu’une représentation illusionniste à une représentation presque non figurative.

Alexis CORDESSE Border line, 2009
Cordesse utilise la photo et le montage numérique pour montrer un espace photographié à des moments différents réunis en une seule image. Réalisées en Israël et dans les territoires palestiniens, ces photographies témoignent du morcellement d’un territoire où les frontières, concrètes ou invisibles, déterminent les espaces et les rapports entre les hommes.

Ce qui peut être évalué :
Composante plastique
La valeur expressive de l’écart
l’incidence des choix matériels sur la signification de la production

Composante théorique
Décrire et expliciter ses intentions oralement et à l’écrit

Composante culturelle
Rencontre avec F. Pacé et ses œuvres.
Fiche mémoire à compléter
Liens avec Picasso et les techniques mixtes, et avec Cordesse et la photographie.

Autres questionnements possibles/ approfondissement :
Un travail sur le support, le geste, la matérialité de la couleur.

Séquence d’enseignement proposée par Fabienne Poupinel

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)