Julie PRADIER au lycée d’Enseignement Général Cours Notre Dame à Douvres-la-Délivrande Lycée / Seconde et Première

Contexte de la rencontre entre les élèves et l’artiste :
Premier jour : accueil dans la salle d’arts-plastiques de l’artiste, présentation globale de ses recherches autour du médium photographique et échange avec les élèves, puis accrochage de ses œuvres dans l’espace d’Art Actuel du lycée avec les élèves de terminale afin d’aborder la Question de la PRESENTATION. L’après-midi atelier photographique avec l’artiste auprès des élèves de seconde : chaque élève réalise au moins une photographie d’un objet. Puis, vernissage le soir vers 17h.
Le deuxième jour d’intervention a eu lieu à la fin de l’exposition avec une nouvelle médiation de l’artiste auprès des élèves de première puis décrochage de l’exposition en fin de journée.
Accrochage des productions des élèves de seconde et première réalisées pendant l’atelier photographique avec l’artiste dans les couloirs du lycée.

Titre de l’exposition et année
L’Erreur est une marque d’exception, 2019

Démarche de l’artiste
Travaux photographiques qui mettent en valeur des objets industriels présentant une erreur, tout en jouant avec les codes esthétiques de la photographie publicitaire.

Champs de pratique
Pratique bidimensionnelle

Liens avec les programmes
La figuration et la construction de l’image
Les espaces que détermine l’image et qui déterminent l’image

Proposition de pratique artistique
Lycée / Seconde et Première
A l’aide d’un appareil numérique, photographier un objet ou des objets du quotidien.
Faites de cette prise de vue une image artistique en utilisant des moyens techniques et esthétiques de votre choix.

Les notions travaillées
Représentation, figuration et construction de l’image

Champs de pratique mobilisés par les élèves
Photographie numérique

Le questionnement et les enjeux pédagogiques
Comment un objet banal peut-il devenir porteur de sens grâce à la photographie ?
→ Savoir fabriquer et composer une image avec un appareil photographique de style « reflex » ;
→ Aborder les questions techniques liées à la photographie, trouver des moyens esthétiques pour engager une démarche créative et fabriquer une image artistique ;
→ Comprendre l’importance du cadrage, l’incidence de la lumière, du point de vue dans une image et saisir que celle-ci peut conduire à une nouvelle perception du réel ;
→ Conduire les élèves dans une démarche plastique à partir du banal, les amener à porter un regard singulier sur les objets qui habitent leur quotidien ;

Cette question enseignée contribue au Parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève (PEAC)

Questionnements d’élève :
Comment l’artiste a-t-elle procédé pour réaliser ses photographies ?
Quelles ont été les étapes ?
Pourquoi ce choix d’objets, dans quel but ?
Quel cadrage ? Quel point de vue ? Quelle composition ? Quel fond ?
Comment l’artiste a-t-elle accroché ses photographies ?
A-t-elle choisi un ordre, un sens de lecture pour le spectateur ?

Autres références :
Pour la question du cadrage et de la lumière :
André KERTESZ : la fourchette, photographie argentique, 1928
Patrick TOSANI : Cuillères, photographie argentique, 1988
MAN RAY : La Femme, Épreuve gélatino-argentique, 1920

Pour la question de la composition, de la couleur et du statut de l’objet :
Le Pop Art

Ce qui peut être abordé dans l’évaluation :
Composante technique et artistique
Expérimenter, produire, créer
Recourir à des outils numériques de captation et de production à des fins de création artistique.

Composante théorique
Questionner le fait artistique
Analyser et interpréter une pratique, une démarche, une œuvre.

Composante plasticienne
Exposer l’œuvre, la démarche, la pratique
Exposer à un public ses productions, celles de ses pairs ou celles des artistes.

Séquence d’enseignement proposée par Céline Hébré, professeure d’arts plastiques.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)