Cycle 4, 5e

« Créer de la profondeur »

Entrée du programme
La représentation ; images, réalité et fiction
L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur

Questions d’enseignement
Quels sont les enjeux liés à la représentation ?
Profondeur et surface plane...

Interroger l’oeuvre d’art et sa présentation :

Qu’est-ce qui peut définir l’œuvre d’art ?
Comment et pourquoi les moyens de présentation peuvent-ils participer à la compréhension de l’œuvre ?

Contexte : « Créer de la profondeur ».

Pour représenter une image en trois dimensions sur une surface plane, on se sert de la perspective, une technique qui permet de projeter les éléments à visualiser sur le plan du dessin.

Les élèves ont une connaissance intuitive des phénomènes permettant de créer de la profondeur. Mais, comment convoquer et réinvestir des connaissances en lien avec la perspective et ce qui en découle : l’échelle des éléments, les variations de la lumière, les lignes qui convergent, les plans dans l’image ?

La proposition s’appuie sur un constat concret lié au vécu des élèves. En effet, les élèves se trouvent un peu à l’étroit dans la classe lorsqu’ils sont tous en phase de pratique plastique. Il s’agit donc de leur proposer de réaliser une production plastique en 2 dimensions qui, une fois placée dans l’espace de la classe, donnera l’impression que cet espace est plus grand.

Les élèves sont donc amenés à concevoir leur projet en lien avec l’espace de présentation (cohérence entre la représentation et le lieu, l’échelle du support). Ils doivent également prendre en compte l’effet produit sur le spectateur (effet de matière, de couleur en lien avec la ou les techniques choisies).

Les élèves réinvestissent certains acquis du cycle 3, la représentation, le mélange des couleurs, le travail de texture, l’intégration d’une réalisation dans l’espace.

Par la suite, ce travail donne lieu à une prise de vue photographique. Au-delà de la fonction de trace, elle constitue un moment d’auto-évaluation pour l’élève ; celui-ci peut constater l’efficacité de sa production.

Questionnements d’élève :

Comment donner l’impression d’une profondeur ?
Quel lien entre l’image et l’endroit choisi ?
Quelles techniques utiliser par rapport à mon idée ?
Comment photographier mon travail ?

Ce qui peut être évalué  :

Composante plastique
Explorer différentes techniques pour créer de la profondeur
Prendre en compte le lieu dans sa production
(Expérimenter, produire, créer - Mettre en œuvre un projet - S’investir pour aboutir)

Composante théorique
Identifier différents moyens pour représenter la profondeur
Définir ce qu’est la perspective
(S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité)

Composante culturelle
Se questionner sur les enjeux de la création de la perspective (l’Humanisme)
(Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art)

Autres questionnements possibles/ approfondissement :

Cette séquence aborde l’échelle des plans dans l’image, les élèves seront amenés à approfondir la question de la profondeur dans un travail d’intégration de volume dans l’environnement.

D’après une séquence de Stéphanie PORTIER

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)